Logiciel de reporting, ses champs d’application et ses avantages

Logiciel de reporting, ses champs d'application et ses avantages

À l’ère du Big Data, l’informatique décisionnelle gagne du terrain dans le marché des entreprises. Les données volumineuses affluent dans le secteur et nécessitent l’utilisation d’outils de gestion et de traitement adaptés. Parmi ces outils figure le reporting ou littéralement la création de rapports. Élément de l’informatique décisionnelle avec le tableau de bord, le reporting présente un ensemble d’indicateurs de résultat d’un service donné. Avec l’avancée technologique, de nombreux logiciels de reporting s’imposent sur le marché pour faciliter cette procédure. Le point sur les champs d’application et les avantages de ces technologies gagnant en importance dans le secteur du business.

Champs d’application des logiciels de reporting

Le reporting est un outil de vérification des engagements commerciaux et se concentre sur différents domaines de l’entreprise. Les logiciels de reporting sont ainsi fournis en modules variés en fonction des départements opérationnels. Les logiciels de reporting peuvent notamment s’appliquer au service financier. Ils traitent du suivi de la trésorerie, l’analyse budgétaire, la comparaison des prévisions aux chiffres effectifs, l’inventaire. Les applications de reporting s’intéressent également aux ressources humaines. Elles permettent l’automatisation du suivi des écarts et répartitions salariales, la population de travailleurs. Les logiciels de reporting commercial, eux étudient les rentes, nombres de clients, contrats et classements sur le marché. Il y a ainsi autant de gammes de logiciels reporting qu’il y a de fonctions en entreprise. Mais quels sont leurs intérêts ?

Avantages des logiciels de reporting

À son titre d’analyse à court terme, le reporting nécessite la consolidation des données en un endroit. Il s’agit de l’un des avantages de l’utilisation de logiciels de reporting. Ils permettent un accès en temps réel et simplifié aux données. En outre, le processus est entièrement automatisé. Ils garantissent ainsi moins d’erreurs, contrairement à Excel, l’application traditionnelle du reporting. Les logiciels de reporting offrent plusieurs fonctions adaptées aux besoins de traitement des données. Outre leur rapidité et leur convivialité, ils permettent une sélection des données par période, catégorie et secteur. Ils offrent également des fonctions de tri, de sélection et de répartition selon les besoins des utilisateurs. Tout comme Excel, les logiciels de reporting permettent de réaliser des calculs divers, avec une garantie de l’exactitude des résultats. Enfin, leurs formats de présentation sont divers (synthèse, graphique).

Le reporting, comme il a été mentionné plus haut est un outil de l’informatique décisionnelle. Il s’agit ainsi d’une pratique nécessaire au bon fonctionnement de l’entreprise qui se démarque par son caractère ponctuel. Les nombreux logiciels de reporting facilitent le procédé de contrôle par leur simplicité d’utilisation, leur rapidité et leur multifonctionnalité. Les variantes de logiciels de reporting sont nombreuses et leur sélection dépend des besoins des utilisateurs. Inside Reporting, une technologie développée par Infineo, en constitue un exemple parmi d’autres.

 

Articles relatifs