Pourquoi faire attention à son stock de glace dans l’industrie médicale ?

Pourquoi faire attention à son stock de glace dans l’industrie médicale ?

Dans les industries de la santé, la glace tient un rôle crucial pour le respect des normes de sécurité et d’hygiène. Mais pourquoi la glace est-elle si importante ? Y a-t-il différents types de glaces industrielles donc la gestion du stock est primordiale ? Réponses sur votre Magazine B2B.

A quoi sert la glace dans l’industrie médicale ?

Pourquoi faire attention à son stock de glace dans l’industrie médicale ?

La glace industrielle est très utilisée dans le domaine de la santé, et on la retrouve ainsi dans de nombreuses industries : médicales, pharmaceutiques, biotechnologiques et vétérinaires.

En effet, de très nombreux établissement de santé sont quotidiennement exposés aux problématiques de la gestion du froid, comme les industriels pharmaceutiques mais aussi les hôpitaux, les centres de recherche clinique, les laboratoires d’analyses, les biobanques, les laboratoires vétérinaires, les laboratoires de génétique ou encore les laboratoires d’expertises médico-légales.

Tous ces établissements et industries se trouvent dans un secteur très fortement réglementé, car la santé exige une logistique irréprochable et l’utilisation de produits certifiés de qualité.

Dans l’industrie pharmaceutique, la glace est nécessaire pour le bon transport de produits sensibles, comme des kits de prélèvement ou des tubes de sang pour études cliniques. Bien sûr, les hôpitaux, les laboratoires et les centre de recherches connaissent également cette problématique de transport.

En effet, la réglementation européenne exige un transport de ces produits sous température dirigée, afin de ne pas altérer le contenu des échantillons : une rupture de la chaine du froid peut en entraîner la destruction.

Dans les industries médicales, vétérinaires et biotechnologiques, la glace est utilisée pour la cryoconservation de contenus biologiques. En effet, le froid permet de conserver ces contenus biologiques en parfait état sur le long terme, ce qui est très important pour réaliser des études et des essais cliniques, ou bien pour préparer l’échantillon au transport.

Dans l’industrie biotechnologique et médicale, la glace peut enfin être utilisée pour une cryothérapie (thérapie curative au froid) ou une cure cryogénique (soin lié au froid). Cette technique est de plus en plus populaire pour raffermir le corps, soulager les tendinites et améliorer les performances sportives des individus.

Quelle glace est utilisée dans l’industrie médicale ?

pellets-carboglace

Dans l’industrie médicale, deux types de glaces industrielles sont utilisée quotidiennement : l’azote liquide et la carboglace (ou glace carbonique ou glace sèche).

L’azote liquide est du diazote sous forme gazeuse refroidi. La température de cette glace avoisine les -180°C. et  seul un professionnel formé peut la manipuler sans risques. C’est la glace la plus courante dans le domaine de la recherche médicale de par son faible coût et son stockage facile. L’azote liquide est entre autres utilisé pour le traitement des verrues et des tumeurs cancereuses.

La carboglace est en fait du gaz CO2 sous sa forme solide. Il est donc refroidi à -78,5°C et possède la particularité de se sublimer. En chimie, la sublimation désigne le passage de la forme solide à la forme gazeuse sans passer par l’état liquide. La carboglace ne laisse ainsi aucun résidu car elle s’évapore directement au contact d’une température ambiante, et elle est très facile d’utilisation.

Pour le transport de médicaments et de vaccins, pour le respect des normes ou pour l’intégrité du contenu d’échantillons biologique, le stock de glace doit toujours être à niveau pour respecter la règlementation très exigeante du domaine de la santé.

Afin que le stock de glace (azote liquide ou carboglace) soit toujours à un bon niveau, les industriels peuvent compter sur des entreprises de qualité effectuant la livraison de carboglace en 24/48 heures, pour une réactivité au plus proches de leurs besoins.

Articles relatifs