Zoom sur le marché du bien-être en France

Zoom sur le marché du bien-être en France

Salons de massage, spas, médecines douces, coaching, relaxation… Le marché du bien-être regroupe un grand nombre d’activités. Depuis quelques années, ce marché profite d’une forte dynamique en France. Quelles sont les raisons de ce développement ?

Un marché en pleine expansion

En France, le marché du bien-être a connu une croissance de 7 % en 2016 (selon Bordeaux Business). On estime qu’il pèse environ 37,5 milliards d’euros et qu’il emploie plus de 380 000 salariés (selon RDView). Un quart des Français a déjà eu recours à des services de bien- être. Ils sont de plus en plus nombreux à utiliser les médecines douces ou pratiquer le yoga et la relaxation. Aller se faire masser, dans un institut de beauté ou un centre de balnéothérapie, était il y a encore quelques années considéré comme un luxe. Désormais, les ménages qui s’offrent ces prestations au moins une fois par mois sont de plus en plus nombreux. Le marché du spa est particulièrement prospère. D’une part, les piscines privées et publiques ont compris qu’elles devaient s’équiper pour faire face à la demande des clients. D’autre part, les Français sont toujours plus nombreux à acheter leur propre matériel. Mécaniquement, la consommation de produits d’entretien pour spa et jacuzzi augmente à son tour, chez des fournisseurs comme Spa Europe.

Marché du bien-être : les raisons d’un succès

Les raisons du succès du marché du bien-être sont essentiellement sociétales. Dans un climat de crise, forcés de travailler plus longtemps, les Français cherchent à se débarrasser de leur stress et de leur anxiété et à trouver un meilleur équilibre de vie. Ils font alors appel à des activités de bien-être. Les entreprises investissent aussi dans ce marché pour améliorer le bien-être au travail de leurs salariés. Elles mettent alors en place des salles de sport, des salles de sommeil et emploient des coachs. D’un autre côté, la clientèle s’est diversifiée. Désormais, les mères de famille de 35 ans ne sont plus les seules à pousser la porte des salons de beauté. Les hommes sont aussi soucieux de leur apparence et cherchent à vieillir moins vite. Les seniors, qui constituent une part grandissante de la population française, ont aussi recours aux services de bien-être.

Articles relatifs