3 conseils pour trouver son local professionnel

Vous venez de démarrer une activité commerciale ? Vous souhaitez la développer en vous agrandissant ? Pour ce faire, vous allez devoir trouver un local professionnel adapté. Lieu de vente et vitrine de votre marque, le local est au centre de la stratégie d’un commerce. Emplacement, accessibilité, terrain : voici 3 conseils pour vous aider à trouver le local professionnel idéal.

Choisir l’emplacement idéal

immobilier-professionnel-commerce

Que vous souhaitiez acheter ou louer votre local via une agence immobilière comme Cushman & Wakefield, le premier critère auquel vous devrez prêter attention est la localisation. Pour un lieu ayant vocation à vendre des produits à une clientèle, l’emplacement est primordial. Il est également impératif d’observer si le local est situé sur un lieu fréquenté de passage, comme une rue commerçante, par exemple.

Bon à savoir : la location d’un local commercial à Paris ou ailleurs possédant une façade d’angle sera plus visible, de même qu’un local situé sur un trottoir ensoleillé amènera plus de piétons.

Opter pour un local accessible

Si l’emplacement est un critère majeur, l’accessibilité l’est tout autant. En effet, un local situé dans une rue marchande mais sans possibilité de se garer, ni parking à proximité, ne garantit pas une forte fréquentation et perd donc de son sens selon votre activité.
Le sens de circulation de la rue ainsi que la facilité à la traverser sont également des éléments à prendre en compte.

Bon à savoir : dans les grands centres urbains, l’éloignement des transports en commun peut être un élément rédhibitoire.

Observer le terrain

local-commerce-immobilier

Afin de vous assurer de la fréquentation régulière de votre potentiel emplacement, le mieux est encore d’observer les commerces voisins. La présence à proximité du local de grandes enseignes nationales ou d’enseignes de qualité est un point positif : elles drainent du passage et font l’attractivité d’une rue.
Il est également important de vérifier que son activité est adaptée à la zone de chalandise : une rue réputée pour ses boutiques de vêtements ne sera peut-être pas la plus adaptée à l’ouverture d’un commerce de boucherie.

Bon à savoir : pour vérifier qu’un commerce est viable, interroger les passants sur leurs habitudes de consommation peut être une bonne idée.

Pensez enfin à choisir une date d’ouverture réaliste, en prévoyant une marge qui comprendra un éventuel retard dans les travaux. Inutile de lasser à l’avance votre future clientèle en multipliant des annonces d’ouverture qui n’aboutissent jamais.

Articles relatifs