6 choses à connaître sur la marque employeur

6 choses à connaître sur la marque employeur

La marque employeur est devenu une vrai phénomène dans le monde du recrutement digital ces dernières années. Vous ne le savez peut-être pas, mais la maque employeur touche un grand nombre d’entreprises. Que faut-il comprendre par ce concept et surtout, comment renforcer sa marque employeur ? Est-il possible d’enclencher une démarche proactive pour dépasser ses concurrents ? Si vous débutez avec cette notion, voici 6 points clé pour mettre les choses au clair.

1. Toute société  doit travailler sa marque employeur

Première chose à savoir, toutes les marques sont concernées. La marque employeur est une stratégie de communication qui aura des effets sur la réputation de la société, ses valeurs,  son organisation, sa communication auprès du public interne et externe de l’entité et bien entendu son comportement.

Le principe étant de renforcer sa popularité en donnant envie aux candidats de postuler incite à montrer l’exemple en terme de recrutement et en terme de conditions de travail. Cela va de l’épicerie aux grands groupes en passant par les startups.

« La marque employeur, ce n’est pas créer une nouvelle marque, mais il s’agit plutôt de développer, de corriger et d’améliorer la marque existante. »

2. Les éléments clés de la marque employeur

La marque employeur prend appui sur les axes identitaires de l’entreprise. Une cohérence s’impose alors entre la perception en interne (celle des employés), la réputation externe (celle des candidats) et la réalité de la société (ce qu’il se passe vraiment dans l’entreprise).

Ce « grand tout » participe à la crédibilité de la société ainsi qu’à la pérennité de ladite démarche.

« Bref, la marque employeur ne peut être réduite à un simple marketing RH ni à une communication sans aucune base solide. » Corrine Rémy – cabinet de recrutement spécialiste du digital – Ageelink.com

3. La nécessité de mettre en place une démarche structurée

La démarche de la marque employeur est méthodique. Elle passe par la mise en place des actions en Ressources Humaines, du marketing et de communication. L’ensemble de ces actions est mis en cohérence en vue de la stratégie globale. Il faut noter que la marque employeur ne se résume pas à une somme des actions opportunistes, ponctuelles et décousues.

« Cohérence est le maître mot de la marque employeur »

4. Une cible interne et externe

La marque employeur prend en compte l’externe mais aussi l’interne de la société. Les cibles en réalité sont les candidats potentiels ainsi que les collaborateurs de la société. La marque employeur s’attelle à renforcer la promesse employeur. Le but est de favoriser la fidélité, l’engagement et l’attractivité.

« La communication externe n’est pas la seule composante de la marque employeur. »

5. Un sujet géré par la direction générale

Il faut un gouvernail pour la prospérité de toute entreprise. La marque employeur matérialise l’ambition humaine. Ses enjeux sont mis au service du développement et de la stratégie business de la société. La marque employeur est tenue de s’en raciner dans la vision d’entreprise.

« La marque employeur ne constitue point un sujet entièrement à part. Elle n’est pas déléguée à une direction des ressources humaines ou à une agence de communication. »

6. Une démarche personnalisée

La démarche proposée par la marque employeur est unique en son genre. En principe, chaque société est singulière. Elle a sa propre culture, ses enjeux et ses valeurs. Chaque stratégie proposée est particulière. Elle ne peut être transposée à une autre entreprise. On ne peut s’attendre à une démarche générique proposée par la marque employeur avec une portée universelle.

Articles relatifs