L’hypermarché, évolution et modernisation

L'hypermarché, évolution et modernisation

L’hypermarché tel qu’on le concevait il y a quelques années n’est plus le favori dans le cœur des consommateurs. Aujourd’hui, ces derniers rechignent à s’engager dans des magasins trop grands, trop bruyants. Retour sur les tendances actuelles d’organisation et d’agencements des grands magasins pour faire des clients heureux.

L'hypermarché, évolution et modernisation

Modèle très français, l’hypermarché doit aujourd’hui s’adapter aux mutations des modes de consommation et aux nouvelles demandes des clients. Les hypermarchés connaissent en effet la concurrence d’autres types de magasins spécialisés, que ce soit dans l’alimentaire et le non-alimentaire. Face à cet essor, il semble important pour les hypermarchés de se réinventer.

La remise en cause du modèle dominant

Les hypermarchés restent un modèle dominant. La puissance des enseignes, la situation géographique, l’accessibilité des produits, la diversité des équipements des points de ventes restent un atout majeur pour les hypermarchés.

Mais ces derniers rencontrent aujourd’hui la concurrence spécialiste qui offre un très large choix de produits. Alimentation, habillement, électro-ménager, etc. Les magasins spécialisés sont appréciés pour le choix et les services qu’ils proposent. Parallèlement, les hard-discounter proposent également des prix plus agressifs que les hypermarchés classiques.  Les hypermarchés ne peuvent, actuellement, pas rivaliser avec l’offre de ces nombreuses enseignes de magasin.

Autre concurrent : le commerce en ligne. La livraison ainsi que les prix contribuent à l’essor toujours croissant du e-commerce face aux hypermarchés.

Vers une diversité de service

Aujourd’hui, plutôt que de proposer un grand nombre de produits, les hypermarchés misent sur une diversité de services en étant présents à la fois physiquement et sur internet. En proposant de nouveaux services comme le Drive et la livraison, les hypermarchés développent un réel confort d’achat pour leurs clients.

Les aménagements sont également conçus pour susciter le plaisir de l’achat et reproduire l’ambiance de magasins locaux, plus proches du consommateur.

Les hypermarchés développent aussi leur image de marque grâce à la différenciation de leurs produits. Monoprix est sans doute l’exemple le plus parlant actuellement.

Enfin, la grande force des hypermarchés résident toujours dans les prix et les promotions qu’ils sont capables de proposer. Cet aspect doit rester l’une des principales forces tout en cultivant le shopping plaisir.

Articles relatifs