Pourquoi demander l’aide d’un conseiller en financement public ?

deux personnes entreprise

Pour une entreprise, il n’est pas toujours facile de trouver les moyens pour continuer d’exister, de grandir ou d’innover. Différentes aides pour les entreprises existent et notamment des aides sous la forme de financements publics mis en place par l’Etat ou bien les collectivités. Cependant, s’y retrouver parmi tous les types d’aide ou encore savoir à quelle aide prétendre et comment les demander n’est pas toujours évident. C’est là qu’un conseiller en financement public peut apporter son expertise. Tour d’horizon des compétences et des domaines d’applications du conseiller en financement public.

Différencier les types d’aides

Le conseiller en financement public va tout d’abord pouvoir aider l’entreprise à savoir quels sont les différents types d’aides publiques qui existent et auxquelles l’entreprise peut éventuellement prétendre. Les aides peuvent concerner différents postes de dépenses de l’entreprise comme tout ce qui touche à la recherche et au développement, avec notamment le Crédit Impôt Recherche ou bien encore les investissements ou le développement à l’international. Le conseiller en financement public sera là aussi pour délimiter les différentes aides lorsque les limites ne sont pas toujours évidentes comme c’est par exemple parfois le cas entre CIR (Crédit Impôt Recherche) et CII (Crédit Impôt Innovation), le second étant en fait une extension du premier. Toutes ces questions peuvent en effet être posées au conseiller en financement public.

présentation de données sur une tablette

Connaître ses droits

De plus, le conseiller en financement public pourra aider l’entreprise pour faire valoir ses droits, savoir comment remplir certains formulaires, comment obtenir un statut ou encore connaitre les conditions d’éligibilité de tel ou tel projet… Les détails seront précisés par le conseiller en financement public, il pourra aider l’entreprise dans les démarches, et être un interlocuteur privilégié pour toutes les demandes de statut, comme le statut jeune entreprise innovante par exemple qui répond à des critères spéciaux ou bien encore pour déclarer les CIR ou CII et savoir comment les dépenses éligibles sont remboursées par exemple.

Le conseiller en financement public se présente alors comme un facilitateur et apporte les réponses nécessaires à l’entreprise pour lui permettre de se concentrer sur son activité et sur son innovation.

Articles relatifs