Quelle est la durée maximale d’un contrat en intérim ?

deux personnes en costume qui se serrent la main

L’intérimaire est un salarié sous contrat de travail temporaire. Il est employé par une entreprise de travail temporaire (ETT) qui le met à disposition d’une entreprise utilisatrice pour une durée et des tâches définies. C’est ce que l’on appelle une mission, et elle ne peut pas excéder une certaine durée sans devenir automatiquement un CDI. Découvrez quelle est la durée maximale d’une mission d’intérim.

Dans quels cas un intérimaire peut-il être recruté ?

Le contrat d’intérim ne peut être qu’un recours ponctuel pour une entreprise dite “utilisatrice”. Elle ne peut pas faire appel à un intérimaire pour occuper n’importe quel poste. Seules certaines situations sont autorisées, dont les plus courantes sont :

  • le remplacement d’un salarié absent ;
  • l’occupation d’un poste en attendant qu’il soit pourvu définitivement ;
  • le remplacement d’un salarié passé temporairement à temps partiel ;
  • la participation à l’accroissement de l’activité de l’entreprise ;
  • l’occupation d’un emploi saisonnier.

En revanche, de nombreux secteurs sont concernés par ce type de contrat. Vous pouvez par exemple occuper un emploi de préparateur de commandes pendant les fêtes de Noël, travailler dans les vignes au moment des vendanges, ou encore remplacer un congé maternité.

Quelle est la durée d’un contrat en intérim ?

personne qui appuie sur le bouton d'un réveil

Un contrat en intérim ne peut pas excéder la durée de 24 mois maximum sans être requalifié automatiquement en contrat à durée indéterminée (CDI). Il existe néanmoins des particularités, en fonction des raisons de l’ouverture d’un poste temporaire. Par exemple, s’il s’agit d’attendre l’arrivée d’une personne en CDI, le contrat ne peut pas durer plus de 9 mois.

En revanche, si l’intérimaire est envoyé en mission à l’étranger, il peut être employé par l’entreprise utilisatrice jusqu’à ce qu’il ait rempli ses objectifs. Un contrat de saisonnier peut également se terminer seulement à la fin de la saison. Ces durées ont néanmoins une certaine souplesse. Le terme de la mission peut être avancé ou reporté d’un jour pour cinq jours de travail.

Peut-on renouveler un contrat d’intérim ?

En fonction des besoins de l’entreprise utilisatrice, un contrat d’intérim peut être renouvelé à l’issue de sa durée maximale. Mais seulement si l’intérimaire n’occupe pas un poste qui a pour but ou pour effet de participer à l’activité normale et permanente de l’entreprise. Il s’agit avant tout d’un dispositif ponctuel.

Il existe par ailleurs un délai de carence entre deux contrats similaires. Cette période est fixée par la convention ou l’accord de branche de l’entreprise. Enfin, le contrat ne peut être renouvelé que deux fois si la durée totale du contrat (renouvellement inclus) ne dépasse pas la durée maximale autorisée. Si le besoin est toujours présent au-delà de cette période, l’entreprise devra proposer un autre contrat plus pérenne à l’intérimaire.

Images : Pexels

Articles relatifs