Quelle perspective en cas d’échec d’un salon de coiffure ?

Salon de coiffure

Gérer un salon de coiffure n’est pas toujours une sinécure ! Les charges liées aux locaux, à la main-d’œuvre et aux divers emprunts financiers sont importantes. Et, malheureusement, la rentabilité de l’activité n’est pas toujours au rendez-vous. En cas d’échec d’un salon de coiffure, il est tout à fait possible de conserver le même métier tout en l’exerçant différemment. L’activité de coiffure à domicile est l’alternative la plus intéressante. Suivez notre guide !

Devenir coiffeur à domicile

Si vous aviez un salon de coiffure, c’est que vous êtes titulaire d’un diplôme officiel de coiffeur. Il peut s’agir d’un CAP Métiers de la coiffure, d’un Brevet professionnel Coiffure ou d’un BTS Métiers de la coiffure. Dans tous les cas, ce diplôme vous donne le droit d’exercer votre activité à domicile. Vous pouvez donc, sans passer d’autres certificats, devenir coiffeur à domicile sur votre secteur géographique.

Des charges et des frais réduits

Devenir coiffeuse à domicile a un intérêt majeur. Les coûts sont bien moindres que pour un salon de coiffure. En effet, vous ne disposez pas de locaux propres, donc vous n’avez pas de loyer à « sortir » chaque mois.

L’investissement en aménagement est également beaucoup plus réduit. Exit les rangées de lavabos, les sièges, les luminaires… Vous utiliserez ceux de vos clients. Cela vous demandera d’ailleurs parfois une certaine capacité d’adaptation.

Seuls vos outils de travail seront à votre charge : ciseaux, tondeuse, miroir à main, etc. Vos frais de déplacement formeront donc l’essentiel de vos dépenses mensuelles.

Devenir coiffeur indépendant

L’art de la coiffure à domicile

Globalement, les compétences techniques sont les mêmes pour la coiffure à domicile et en salon. Il n’en est pas tout à fait de même concernant les savoir-être. Lorsque vous intervenez au domicile d’un client, vous entrez de fait dans son quotidien et son intimité. Vous devez être capable de rendre naturelle votre présence au domicile de votre client.

Les ingrédients pour une bonne alchimie sont la discrétion, l’écoute, l’attention et la chaleur humaine. Certaines personnes sont immédiatement à l’aise dans ces situations. Si ce n’est pas votre cas, une formation de coiffeuse à domicile vous aidera à acquérir la confiance nécessaire.

L’échec d’un salon de coiffure peut être une vraie opportunité de travailler différemment. Être coiffeur ou coiffeuse à domicile limite le stress de trop nombreuses charges financières. Ce métier offre également beaucoup d’indépendance et d’autonomie, tout comme l’opportunité de faire de nouvelles rencontres I

Articles relatifs