Sous-traitance électronique et politique environnementale

Sous-traitance électronique et  politique environnementale

Sous-traitance électronique, développement durable électronique, fabrication carte électronique

Beaucoup d’industries btob et btoc ont dû revoir leurs méthodes et savoir-faire de fabrication pour minimiser leur impact sur l’environnement. Dans une démarche de développement durable et de préservation impérative de la planète pour les générations futures, placer la protection de l’environnement au cœur des préoccupations est devenu essentiel. Le secteur de l’industrie est l’un des plus touchés par cette remise en cause des méthodes traditionnelles au profit des méthodes plus naturelles, plus éthiques et écologiques. Entreprises de fabrication de cartes électroniques, industries du textile et bien d’autres doivent dorénavant respecter les grands programmes de protection de l’environnement relatifs au milieu industriel.

Sous-traitance électronique et  politique environnementale

Plusieurs solutions pour limiter leur impact environnemental peuvent être déployées
Le projet européen GEAMCOS (Green Electronics in Aeronautical and Military Communications Systems) permet aux entreprises industrielles d’acquérir de fortes connaissances dans le domaine de la technologie « sans Plomb ». Ce projet permet d’anticiper le comportement métallurgique des alliages, d’évaluer les technologies d’assemblage des cartes électroniques sans plomb. 12 partenaires en France se sont ralliés à cette cause dont Actia (Sous-traitance électronique), Tech CI-Cofidur ou encore Airbus.
Les sites industriels sont aujourd’hui de plus en plus équipés de la technologie de brasage « Plomb » « sans plomb ». Ce passage s’effectue en quelques minutes.
Pour en savoir plus sur la politique environnementale menée par certaines industries françaises, rendez-vous sur : actia-ems.com/fr/

Articles relatifs